Mais bon sang, mais c’est bien sûr!

Lu sur la page de présentation de la conférence d’agrégation de Paris 2, à propos de la leçon de 24h:

 

« L’idéal est d’avoir accès aux bibliothèques des avocats, jour et nuit, l’impétrant se préparant à la rédaction de la leçon de 24 heures depuis son domicile, s’il est bien garni en ouvrages juridiques et employant la visioconférence pour orienter son équipe ».

 

On est bien d’accord, donc l’impétrant qui a son domicile à 600 km du lieu des épreuves, et qui ne connaît point d’avocats parisiens, n’est pas dans une situation idéale. Merci de nous l’avoir rappelé.

Publicités
Tagged with: , , , ,
Publié dans Décryptages

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Commentaires récents
Cadoudal dans Jean Tirole
Anselme dans Analyse des résultats de l…
Bof dans Analyse des résultats de l…
Le copain masqué dans Résultats de l’admissibi…
Anonyme dans Résultats de la sous-admissibi…
%d blogueurs aiment cette page :